News, Journal


06/09/2018

Salut les amis.

J'aurais, nous aurions, tant aimé faire beaucoup plus de concerts sur cette tournée Mousquetaire #2 !!!!

Ce n'est pas faute d'avoir retourné le problème dans tous les sens, mon manager, mon tourneur, les copains, Estelle, moi....
Nous nous sommes escrimés à lancer des solutions alternatives, avoir des idées sur tous les fronts (et ce en fabricant dans l'ombre de nouveaux albums...
n'allez pas croire que ça chôme ! : 17 heures par jour, no week end, no pas mal de choses en fait etc....)

Mais non, rien à faire :
A l'heure ou 350 000 euros pour un concert "artiste francais" (et rock de surcroît, madame) peut-être le budget sur des gros festivals Live nation/Bolloré/Deezer/ et dans très peu de temps Netflix, les programmateurs de salles de 400 sur notre beau territoire n'ont pas daigné jeter oreilles
sur Mousquetaire#2 (en toute logique ils ne le feraient pas sur un prochain Eiffel du coup....ou alors, les vestes se porteraient à l'envers ou à l'endroit selon le "temps", la "marque"...sans déconner...).

Je disais donc 350 000 euros pour un groupe à l'occasion d'une sorte de salon de l'agriculture ou chaque producteur proposerait les flancs de sa vache.
Tu me diras, à ce prix là, c'est feux d'artifices, un bracelet électronique et avec un peu de chance (pour ceux qui ne connaissent pas), un touché rectal.
Et bien une salle de 400 en province, quand elle n'est pas morte ou en passe de l'être n'a plus ce budget 95 fois moins élevé ni pour moi ni pour tous les potes faisant de la musique depuis quelques temps maintenant et aimant toujours autant cela (vous les connaissez, vous cherchez aussi à les voir, vous les écoutez chez vous). 
Ils galèrent idem et comme moi, ne veulent pas virer leurs équipes pour se retrouver avec un ordi sur scène juste pour "survivre" : Hors de question!!!!
Je défend autant les auteurs-compositeurs que les musiciens, les techniciens et tellement d'autres postes)

Alors c'est un crève-cœur que de vous lire :
"Hey Rom, quand est-ce que tu joues à Lille, à Toulouse, à Caen, à Marseille, à Nice, à Angers, à Rouen....
etc....."
Je vous l'ai dit, parfois en message privé : 
JE VEUUUUUUX !!!!!
Ce n'est ni moi, ni mon tourneur qui décidons de la faisabilité et de l'endroit mais les programmateurs. 
Tout tient au fric, au budget pour que nous soyons payés 120€ net par tête de pipe. Tout le monde à la même enseigne et ce depuis vingt ans. 
Et c'est cool : mais pas moins bordel.
Et bien : ce n'est plus possible à l'heure actuelle.

Désolé donc les amis. 
Subsistent quand même quelques beaux concerts cet automne sur Mousquetaire #2.
Et nous allons les faire brûlants d'envie. De frustrations aussi, fuck, ne mâchons pas nos mots.
Sachez aussi qu'il ne s'agit en aucun cas d'un "dernier mot", juste le constat du moment : en s'étant battus.

Le couvert sera remis pour un quatrième solo dans quelques temps, et le rendez-vous est à prendre.....connaissent pas Raoul !
Entre-temps un Mousquetaire BSides sortira en 2019 (sans tournée, un truc pour vous les fans et amateurs de
musique) chez Seed Bombs Music notre boite de disque.
L'année 2019 étant consacrée à une autre aventure musicale... 
Autant dire que pour moi, il s'agit juste de sauter d'un toit à l'autre....

Et de vous embrasser tendrement sous la tonelle en ne buvant surtout pas un Spritz, surtout pas dans le dixième,
je dirai plutôt un tourbé ... avec Orange & Lemons d'XTC dans les portugaises.... Yes ?... Yes.

Bisooouuuusss
Rom