Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #1 is not an array in /home/eiffelne/www/romainhumeau/forum/admin/functions.php on line 216

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/eiffelne/www/romainhumeau/forum/admin/functions.php:216) in /home/eiffelne/www/romainhumeau/forum/admin/functions.php on line 284
Romain Humeau // Mousquetaire #1 sortie le 30.09.2016

forum



 
Forum Romain-Humeau

 
 
Forum Romain-Humeau » Romain Humeau » Le Forum » A propos de Vendredi
Connexions
1 connecté(s) sur le forum actuellement: 0 membre(s) | 1 invité(s)
 
 
 
<<Sujet précédent     Sujet suivant>>


 
 
Auteur Imprimer le topic Message

 
 
Clem

Enregistré le 30/06/2015
Messages: 1
Non connecté

Sujet : A propos de Vendredi
Ajouté le : 30/06/2015 08:22
Message :

Bonjour vous,
Je me permets de venir poser un avis sur l'adaptation de "Vendredi..." de Romain Humeau. J'ai réussi à sauter sur un exemplaire ce vendredi et je l'ai déjà usé une bonne douzaine de fois.
Pour me situer parmi tout ça, je précise que je ne suis pas nouveau venu dans l'univers d'Eiffel. Je suis tombé sur un showcase d'un groupe par hasard, sur le Virgin des Champs lors d'un voyage scolaire. En 1997 je crois. "Comment ils s'appellent ?" demandais-je. "Oubikenzeupeux" entendis-je. Je m'en souviens.
Le hasard m'a fait découvrir Abricotine en entendant "J'ai Poussé trop Vite" en radio. Puis "Tu vois loin" dans le 1/4 d'Heure des Ahuris.
Loin de moi l'idée de ressembler au fanatique psychotique, exclusif et flippant, mais j'avoue pourtant avoir construit ma définition du rock et plus largement de la chanson, à travers tout ce qu'Eiffel a offert. Depuis, j'ai adhéré et adoré tous les albums, j'ai assisté à un maximum de concerts, je n'ai jamais été déçu. Tout de Romain Humeau me semble fonctionner avec une esthétique déconcertante. J'aime découvrir un nouveau titre, et l'écouter 10 fois avant de comprendre les textes. J'aime ce sens de la mélodie, ou chaque mesure peut réserver une surprise, quelque chose d’inapproprié, de surprenant... Et j'aime le fait de réécouter ces titres sans me lassé.

J'en reviens à Vendredi. Depuis quelques semaines, Romain nous a laissé entendre "Friday", puis "Errons dans les limbes...". J'ai lu quelques commentaires, ça semble fonctionner, les gens aiment.
Et de mon côté, après plusieurs écoutes, merde, je n'y arrive pas.

Passons sur la narration de Denis Lavant, elle est parfaite, tant en voix off que dans le rôle de Robinson.
Passons également (même si ce n'est pas un détail) sur le fait qu'il ne s'agit pas d'un véritable album mais plus d'un travail artistique, d'une expérimentation musicale.
Je porte mon attention sur les quelques chansons (non instrumentales) du disque, et je ne reconnais pas ce que j'ai aimé (voire adoré (grand fou que je suis)) ces dernières années.
D'abord, pourquoi cet anglais ? J'ai beau relire le livre de Tournier, je ne vois pas le lien entre l'aventure de Robienson et la langue anglaise. Un clin d'oeil à Dufoe ? Naaan, quand même pas. Et quand bien même c'était justifié, je ne sais pas comment te dire Romain, j'ai tellement d'estime pour Toi, mais non, ça le fait pas. Si ce n'était que l'accent. Mais autant les textes français sont riches (Dès les premières minutes je valide mille fois "nos séants pacifiques"), autant les textes anglais sont basiques. Si je veux écouter du rock anglais, je fais entièrement confiance aux anglais pour ça. Mais en français, Romain est un des seuls à prendre la peine d’écrire pour de vrai.
Ou alors quelque chose m’échappe. C'est possible.

Je ne serai pas aussi déçu par l'aspect musical du disque. C'est différent, moins structuré que d'habitude, c'est probablement ça qui surprend. On s'éloigne des "couplet / refrain" traditionnels. Cela dit, je trouve rares les moments où quelque chose se soulève, la où le relief intervient. Le talent de Romain réside dans son aptitude à lier intensément une complexité dans l'emploi de ses gammes, à une véritable musicalité. C'est justement là où le commun des mortels se détruit les gencives. Du complexe, tout le monde en pond, mais au final, rien ne bouge. Sur Vendredi, j'ai moins le piment.

Bon, j'avoue que l'essence est là. Je retrouve la base de ce que que j'aime, mais pour la première fois, je n'arrive pas à m'enflammer.

Désolé pour ce pavé, mais j'aimerais avoir vos avis à vous autres, savoir si je suis le seul déçu ou non.

Bisous.
Clément.

Recharger l'url avec lien direct vers ce message Imprimer le message Aller en bas de page Aller en haut de page Editez ce post (réservé aux modérateurs) Avertissez l'administrateur si le post est non conventionnel Envoyer un email à Clem!!! Envoyer un Message Privé à Clem Citer ce post dans votre réponse

 
 
Billy31

Enregistré le 17/01/2014
Messages: 3
Non connecté

Ajouté le : 01/07/2015 21:05
Message :

Salut,

et merci d'avoir donné ton avis, aussi bien argumenté, aussi bien traduit et décrit. Je comprends (...).
Je détiens aussi un exemplaire de l'album qui a peut-être était pressé en (trop) petite quantité, à suivre.
Romain avait annoncé la couleur bien tôt, histoire de mettre tout le monde à l'aise ou pas. C'est une expérience ce disque, un truc un peu à part, libre, plein par moment et vide à d'autres. C'est un récit sonore, un peu comme l'a été "Nous n'avons fait que fuir" de Bertrand Cantat et Noir Désir, même si rien n'est comparable entre les deux, si ce n'est la forme d'écoute.

La Carte Bleu dégainée puis rangée au chaud, je me suis jeté dans ma voiture et me suis empressé de déballer la mariée, pour ne pas dire marée pour rester dans le thème. Première impression, le skeud passe mal en voiture, on évitera aussi de passer l'aspirateur avec. La chose demande de l'attention, une organisation, limite une prise de rendez-vous :
-Tu fais quoi ce soir?
-Ce soir? J'ai Vendredi ou les limbes du pacifique.
-Vendredi quoi !..?
Bref, on n'a pas à faire à un album "Rock y bat le boa" structuré. Ce disque est une expérience qui demande une préparation, une mise en situation. J’y trouve plein de choses :
Romain Humeau, Eiffel, Oobik, Lavilliers…OK.
Renaud, Gainsbourg, Ferré...Ah oueh ?
Bref, c’est Carte Blanche, en tout bain, toute odeur.
Laissons le temps au temps, tout n’est pas instantané, tout n’est pas immédiat. Ce disque doit être un voyage, une immersion, on doit se laisser prendre.

L’album et les terrains connus, ça sera pour l’année prochaine, profitons de cet écart.

Recharger l'url avec lien direct vers ce message Imprimer le message Aller en bas de page Aller en haut de page Editez ce post (réservé aux modérateurs) Avertissez l'administrateur si le post est non conventionnel Envoyer un email à Billy31!!! Visitez le site de Billy31!! Envoyer un Message Privé à Billy31 Citer ce post dans votre réponse

 
 
Billy31

Enregistré le 17/01/2014
Messages: 3
Non connecté

Ajouté le : 16/07/2015 06:15
Message :

Hey, ça bouge pas des masses ici ! Ahuries et Ahuris, debout bord d'aile !

Recharger l'url avec lien direct vers ce message Imprimer le message Aller en bas de page Aller en haut de page Editez ce post (réservé aux modérateurs) Avertissez l'administrateur si le post est non conventionnel Envoyer un email à Billy31!!! Visitez le site de Billy31!! Envoyer un Message Privé à Billy31 Citer ce post dans votre réponse

 
 
Isis

Enregistré le 21/07/2015
Messages: 1
Non connecté

Ajouté le : 22/07/2015 13:27
Message :

Bonjour, bonjour,

Je ne redirai pas ici ce que j'ai dit "à chaud" sur eiffelnews, mais je voulais juste partager une expérience. Je suis d'accord avec toi Billy 31 pour dire qu'il faut prendre le temps d'écouter Vendredi, mais je n'ai pas toujours une heure devant moi, alors oui je l'écoute en cuisinant, en roulant...Tout ça pour dire que du coup, mon fils de 6 ans en profite. Et j'en viens donc à mon expérience. Je m'attendais à ce qu'au bout d'un quart d' heure il me demande de changer, mais que nenni ! J'ai même eu droit à plusieurs remarques : à l'écoute de la plage Andoar "j'aime bien cette musique", il me demande de monter le son dans la voiture parce qu'il n'entend pas Speranza, je le surprend à siffloter sur Friday ou Whitebird. Et pour finir, dimanche dans le train alors que ça faisait une semaine que nous n'avions pas entendu Vendredi, je l'entend murmurer (chanter ?) Speranza. Tout ça pour dire que Romain et ses comparses ont réussi le pari de produire une oeuvre exigeante mais néanmoins accessible. Moi, et mon fils (!) adhéront totalement et je regrette de ne pas avoir été de la partie vendredi dernier à Avignon.
Billy, le prochain album nous emportera sur des terrains connus.... ou pas ! Quoiqu'il en soit, il est attendu avec impatience !

Recharger l'url avec lien direct vers ce message Imprimer le message Aller en bas de page Aller en haut de page Editez ce post (réservé aux modérateurs) Avertissez l'administrateur si le post est non conventionnel Envoyer un Message Privé à Isis Citer ce post dans votre réponse

 
 
Nicooo

On simule la pitié mais on pense d'abord à sa propre fin...

Enregistré le 21/03/2005
Messages: 1708
Non connecté

Ajouté le : 04/10/2016 12:53
Message :

perso je n'ai pas adheré, mais j'ai du mal dès qu'il faut se concentrer. Par contre je pense que les enfants peuvent vraiment aimer, car les quelques musiques sont très sympa, et je sais que mon grand arrive vraiment à écouter des histoires en cd, moi non.


La connerie a des limites, que certains s'empressent de dépasser très facilement!
Recharger l'url avec lien direct vers ce message Imprimer le message Aller en bas de page Aller en haut de page Editez ce post (réservé aux modérateurs) Avertissez l'administrateur si le post est non conventionnel Envoyer un email à Nicooo!!! Visitez le site de Nicooo!! Envoyer un Message Privé à Nicooo Citer ce post dans votre réponse

 
 
francoisaurillac

Enregistré le 07/11/2016
Messages: 3
Non connecté

Ajouté le : 20/11/2016 05:14
Message :

Peut-on comparer l'incomparable ? Si Béjart avait respecté les standards de la danse, si Glenn Gould
n'avait pas ré-inventé Bach, si Miles Davis n'avait pas joué avec John Coltrane, si Presley n'était pas
mort et Mozart & les Ramones encore vivants, ces pseudo-considérations archaïques n'auraient pas lieu.
Comme disait John Cage :
"Quand un bruit vous ennuie, écoutez-le..."

Recharger l'url avec lien direct vers ce message Imprimer le message Aller en bas de page Aller en haut de page Editez ce post (réservé aux modérateurs) Avertissez l'administrateur si le post est non conventionnel Envoyer un email à francoisaurillac!!! Envoyer un Message Privé à francoisaurillac Citer ce post dans votre réponse

 
 


<<Sujet précédent     Sujet suivant>>